19 octobre 2019

L’Etat lance la campagne « Faire », pour dynamiser la rénovation énergétique des logements

Le Grenelle de l’environnement a plus de dix ans, et les gouvernements cherchent sans cesse à dynamiser réellement le marché de la rénovation énergétique des logements. C’est donc dans le but de rénover toutes les passoires thermiques dans les dix ans que les pouvoirs publics viennent de présenter, lors d’une visite organisée à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ce 10 septembre 2018, la campagne de mobilisation des acteurs intitulée « Faire » (comme Faciliter, Accompagner et Informer sur la Rénovation Energétique).

A la base de cette campagne, un changement de mentalité : si l’on n’est pas parvenu à convaincre les citoyens à s’engager dans ce type de travaux, c’est parce qu’on insistait trop sur la notion d’économies financières (baisses de charges de chauffage notamment), et pas assez sur la notion de confort.

D’où le fait que le slogan de Faire soit le suivant : « Tous éco-confortables ».

Concrètement, la campagne Faire, pilotée par le ministère et l’Ademe, durera trois ans, jusqu’en 2020. Elle a pour ambition de rendre lisible l’univers de la rénovation énergétique pour les particuliers, constitué d’un millefeuilles d’acteurs nationaux ou locaux, et possèdera son propre site, Faire.fr.

Les conseillers de l’Ademe, de l’Anah, de l’Anil, des structures locales et des collectivités seront ainsi qualifiés de « conseillers Faire », et Perpignan Méditerranée et la SPLPM accompagneront évidemment cette campagne et cette dynamique dans le cadre de la politique de rénovation de l’habitat mise en oeuvre sur le territoire de la Métropole (notamment dès à présent dans le cadre du PIG Habiter Mieux et de la Plateforme PMM’ER, qui accompagnent gratuitement les propriétaires dans leurs projets).