18 octobre 2021

16 septembre : Journée Internationale de la couche d’ozone

L’ONU a créé la Journée Internationale de la couche d’ozone pour sensibiliser sur la protection de cette couche qui enveloppe et protège la Terre, et plus généralement pour oeuvrer en faveur de la protection de l’environnement.

Le Protocole de Montréal (2009), 1er accord international à être universellement ratifié, vise à réduire notamment les émissions de tous ces gaz nocifs pour notre planète.

Mais au-delà des actions des pays et des grands accords internationaux, c’est aussi notre action concrète qui doit permettre de préserver notre planète. La SPLPM intègre dans son fonctionnement et ses opérations cette vision et ces objectifs.

Fourniture d’électricité 100% verte, achat d’une voiture électrique pour les déplacements des collaborateurs (une Renault Zoe disponible dans les prochains jours), démarche de recyclage des déchets, visioconférences plutôt que déplacements lorsque c’est possible …, notre fonctionnement au quotidien vise à réduire notre empreinte écologique.

Et dans les projets, tout en préservant les objectifs et attentes des maîtres d’ouvrages : essayer de réduire l’imperméabilisation des sols, réutiliser les matériaux de déconstruction, promouvoir la rénovation énergétique des logements, …

Evidemment, développer les énergies renouvelables : biogaz de la STEP de Perpignan, chaufferies bois en privilégiant l’alimentation à partir de producteurs de bois locaux, réseau de chaleur (celui de StPaul de Fenouillet est en phase de travaux), développement du photovoltaïque (les 5 centrales co-financées par la SPLPM produisent 700.000 kWh annuels, alors que la SPLPM ne consomme pour ses locaux que 12.000 kWh ! Et c’est rentable !).

Des actions à poursuivre, et même à multiplier et à accroitre, car elles sont génératrices de ressources et de développement pour notre territoire au niveau local !